Nintendo Switch : Un succès à double tranchant ? ( Wii effect)

Depuis sa sortie en mars dernier, la Nintendo Switch rencontre un succès retentissant ! Les fêtes de fin d’année devraient confirmer cette tendance, et la distribution s’attend déjà à un phénomène de pénurie.

Les éditeurs tiers, toujours très frileux vis à vis de Nintendo commencent à pointer le bout de leur nez, et les portages de jeux commencent à affluer.

téléchargement (1)Les portages … phénomène apparu il y a quelque années. L’idée et de proposer des jeux « améliorés » ( Pas toujours …) sur une console de dernière génération. Si ces sorties décalées permettent aux joueurs de pouvoir jouer à des jeux qu’ils ont pu rater sur la génération précédente, c’est aussi un excellent moyen pour les éditeurs de proposer un jeu à faible coût et de ce fait générer facilement de jolis bénéfices. Pour en revenir à la Switch, le format de la console est parfait pour proposer moult jeux sortis sur les générations précédentes, car l’argument premier, c’est que le joueur peut emmener son jeu partout ! Skyrim et L.A. Noir viennent d’arriver sur Switch, ces jeux restent bien sûr d’excellents jeux, mais sortis en 2013 … Et surtout, les tarifs ! Alors qu’il est possible de se procurer Skyrim sur PS4 dans sa dernière édition à moins de 20€, il faut compter 30€ de plus pour la version Switch …

Si les jeux restent bons, pourquoi pas après tout … Mais la semaine dernière est arrivé sur Switch l’excellent RIME ! Sorti sur PS4/One et PC au printemps dernier, un jeu lumineux, inspiré par ICO, une ambiance solide, …. Il a eu son petit succès critique et commercial. Le studio, à l’époque, a annoncé une version Switch, qui était sensée sortir plus tard afin de proposer aux joueurs un portage de qualité. Possédant une Switch et séduit par l’idée de pouvoir emmener le jeu partout, j’ai donc décidé d’attendre cette version …

RiME-Switch-Screenshot-01_preview

Le jeu est donc sorti, et c’est une catastrophe ! Une fluidité aux fraises rendant le gameplay insupportable ! un mode portable à la résolution catastrophique faisant perdre au jeu ses qualités visuelles et immersives, … Une vraie catastrophe !

RIME n’étant pas un jeu AAA demandant des ressources dingues. Quand on voit ce que pas mal de studios indés arrivent à proposer sur Switch, j’en conclus que la sortie de RIME sur Switch, pile poil avant Noël, est une solution malhonnête de la part de Tequila Games pour générer du fric facilement sur un jeu très attendu dans la communauté Nintendo. Je me demande aussi comment ce jeu a t’il pu être validé par Nintendo !

Le cas Rime me touche parce que le jeu est très bon à la base , et il collait parfaitement à la philosophie de la Switch, c’est un véritable gâchis !

Voilà, c’est mon petit coup de gueule de la semaine ! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s